notionsmedecinechinoise

meilleuredigestion

Comment être bien dans son corps et dans sa tête

Le bien-être, je veux bien mais comment fait-on pour être bien avec soi et les autres ?

Comment être bien dans son travail sans atteindre sa santé ? 
Cette dualité existe chez chaque travailleur. Oui je veux bien faire mon travail, je veux être utile aux autres et à la société, mais je ne veux pas mettre en péril ma vie personnelle et ma santé. 
Nous sommes toutes et tous d’accord sur ce principe et pourtant. Nous nous oublions au travail ! 
Nous ne savons pas vraiment comment préserver notre santé, nous pensons rarement à nous sur notre lieu de travail. 
Notre activité professionnelle est une grande mangeuse d’énergie en règle générale. En effet, le contrôle permanent de nos émotions, notre activité psychique sous pression, notre conscience professionnelle existante et l’oubli de notre corps physique nous amènent à des situations de grande fatigue physique et mentale. 
Comment revenir vers un équilibre plus serein et moins énergivore ?

Par notre conscience. 
Ancrée dans le temps présent, elle nous permet de veiller sur nous, et d’être efficace dans notre travail. 
Alors utilisons là ! 

Prendre conscience des difficultés physiques et psychiques qu’engendrent une surcharge de travail, des conflits entre collègues, une pression trop forte de la hiérarchie, ressentir les effets que les risques psychosociaux peuvent causer sur la vie de l’entreprise et la vie familiale, interrompre un prémice de conflits et éviter tout débordement émotionnel et une mauvaise cohésion d’équipe, doivent être notre priorité au travail. Beaucoup de structures font des enquêtes sur l'état de santé physique et psychique de ses salariés et la plupart des résultats constatent la même chose : le monde des travailleurs au sein d’une entreprise, d’une structure administrative, de la fonction publique, est fatigué.
Nous avons effectivement constaté mais ensuite apporte nous des solutions à tous les travailleurs ? Apportons-nous des clefs simples à disposition des salariés pour qu’ils prennent en charge leur propre bien-être ? 
Prendre conscience, c’est observer, observer pour mieux agir ! Observer de quelle manière chacun réagit devant une situation de conflits ou de stress entre une hiérarchie ou entre collègues. Observer à quel moment les tensions musculaires surviennent, à quels moments nous serrons la mâchoire pouvant entraîner à moyen terme des douleurs cervicales voir à long terme des tendinites d’épaule.

Les 20 années de kinésithérapie en cabinet à côtoyer une population de travailleurs ainsi que les notions de médecine chinoise dont j’utilise auprès de mes patients pour justement leur permettre de se rendre compte qu’ils sont épuisés, vous allez les découvrir au travers de ce livre et les utiliser pour améliorer votre santé sur le lieu de travail.
Cette posture professionnelle, en lien avec une écoute de sa santé, n'est pas d’actualité dans notre société bien que cela commence à changer.
Nous avons toutes et tous hâte de partir en vacances. 
Nous passons la majorité de notre vie au travail et nous voulons le fuir pour partir loin du boulot et des collègues. 
N'existe-il pas un moyen de rendre le milieu du travail plus sain et serein, plus joyeux et plus épanouissant ? Évidemment je ne pense pas qu’il faille rendre le monde du travail comme celui des vacances, ce n’est pas le but, mais j’espère rendre le lieu de travail moins usant.

Dans les différents secteurs professionnels, notre santé n’est pas sollicitée de la même manière. 
En effet, lorsque nous restons assis toute la journée devant un écran d’ordinateur, nous ne mobilisons pas la même énergie que lorsque nous travaillons dans la mise en rayon d’un supermarché ou bien même lorsque nous travaillons en extérieur dans le froid. Notre corps, notre attention mentale ne sont pas mobilisés de la même façon et pour autant nous finissons notre journée de travail souvent fatiguée physiquement ou psychologiquement. Nous ne sommes pas attentifs de la même manière suivant les périodes de la journée, de même nous n’avons pas la même motivation tout au long de l’année. Observer notre comportement selon les horaires de la journée et selon les périodes de l’année peut déjà nous apporter des clefs pour préserver son énergie au travail. Certains préceptes de médecine chinoise parlent justement des relations entre nos fonctionnements physiologiques et psychiques selon les saisons. Il est intéressant d’en parler et de les connaître car au final nous parlons de l’environnement dans lequel nous vivons, nous évoluons.
En effet, l’intérêt de connaître ces relations entre l’humain et son environnement, du point de vue énergétique, va nous enseigner la manière de ne pas oublier sa santé, au cœur de l’activité professionnelle. 

Le travail consomme une grande quantité d’énergie motrice et protectrice. Motrice car nous devons effectuer des tâches avec notre corps et avec notre mental, de la réflexion, des gestes physiques et répétitifs. Protectrice car nous sommes perpétuellement en contact avec le monde extérieur et cela nous amène à essayer du mieux possible à mettre des barrières pour disons nous ne pas mélanger notre vie privée de notre vie professionnelle. Mais n’est-ce pas la même vie ?
Cette consommation d’énergie, au fur et à mesure du temps, affaiblit le corps, épuise le psychique et dévoile des symptôme mineurs dans un premier temps (tension musculaire, lumbago, manque de sommeil, manque d'appétit, prise de poids, mauvaise mine, constipation, eczéma).
Vous vous êtes déjà dit : 

“ Quel temps dehors, il pleut, il fait froid, je resterai bien au chaud au fond de mon lit “.
ou bien tout le contraire,
“ Il fait un grand soleil, j’irai bien me balader, profiter d’aller faire un peu de sport “.
“Je ne suis pas motivé pour aller travailler, il caille et en plus au bureau y a pas de chauffage “.
“ Quel temps de m…, J’ai envie de ne voir personne aujourd’hui “.
“ J’irai bien boire un verre ce soir avec les collègues, au lieu de ça j’ai une réunion où tout le monde tire la tronche et qui sert à rien parmi d'autres “.

Nous observons bien avec ces petites phrases que le temps, l’environnement relationnel, le climat agissent sur nos envies, sur notre motivation et sur notre humeur.
La médecine chinoise fait le lien entre les saisons et nos émotions. Elle fait également le lien entre certaines heures de la journée et notre énergie physique et psychique. D'ailleurs les agriculteurs font également le lien entre le monde du végétal et animal et les saisons, le comportement des animaux en lien direct avec les saisons. Nous connaissons toutes et tous ça et bien pour nous c’est la même chose. 
Nous ne pouvons pas nous comporter de la même manière à 9h du matin et à 15h de l’après-midi. Notre énergie n’est pas la même donc notre attention non plus. Allez à contre sens de ces notions ancestrales, c’est nous épuiser au fur et à mesure des journées et des années. Nous avons oublié les instincts qui nous relient à la terre, à la nature. Commençons à respecter certaines règles de base énergétiques très simples et tellement évidentes afin de parler de prévention de santé.
Observer de quelle façon vous gérer votre stress c’est observer comment vous vous comportez face à la venue du printemps.
Observer comment vous gérez votre fatigue c’est observer comment votre corps et votre mental se comportent lors des changements de saisons. 
Pas facile à comprendre n’est-ce pas ? 

Chaque saison génère une énergie particulière qui va conditionner certains phénomènes physiologiques dans notre corps. Par exemple au printemps l’énergie qui s’exprime est une énergie qui donne de l’élan. Une forte énergie va émerger pour donner juste l’élan nécessaire pour que les bourgeons éclosent. Et bien pour l’humain c’est la même chose. Vous avez surement remarqué que quand le printemps arrive, vous êtes plus enclin à avoir des projets, à vouloir refaire du sport, à vous réveiller plus facilement le matin, les journées rallongent, on a envie de se lever plus tôt et de se coucher plus tard, les oiseaux chantent enfin, les bourgeons sortent, la végétation reprend vie après un hiver où tout est au repos.
Vous l’avez sûrement remarqué, vous vous êtes même parfois dit que c’était bizarre parce que le mimosa est déjà fleuri au mois de février et que non c’est pas encore le printemps. En médecine chinoise, le printemps commence au début de février par le nouvel an chinois, début de l’année. Et cela fonctionne pour chaque saison. En hiver, nous avons envie de nous lever tard et de se coucher tôt, d’être bien au chaud au fond de son lit ou devant un bon feu de cheminée. Nous avons envie de nous reposer et non de faire un barbecue comme en été. Logique, tellement logique que nous en oublions que nous fonctionnons comme le temps qu’il fait.

C’est parce qu’il y a un lien entre l’extérieur et l’intérieur de nous que la médecine chinoise fait le lien entre les organes et les saisons. 
Si vous éprouvez des difficultés au cours des saisons c’est que l’équilibre énergétique qui circule au travers de vous n’est pas fluide, ou bien ne circule pas correctement. Votre “machine”, votre corps et mental, bloque, fatigue, s’épuise, manque d’énergie, rentre en conflits, digère mal, dort difficilement, angoisse ou bien cogite trop.

- La clé d’une meilleure gestion du stress passe par une connaissance simple du fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire et du fonctionnement énergétique de la saison de printemps. 
- La clé d’une meilleure gestion de sa fatigue passe par une connaissance simple du fonctionnement de la rate et de l’estomac et du fonctionnement des changements des saisons. 
- La clé d’une meilleure concentration passe par une connaissance simple du fonctionnement du poumon et du gros intestin et du fonctionnement de la saison de l’automne. 
- La clé d’une meilleure gestion de ses sentiments, émotions, pensées, relations passent par une connaissance simple du fonctionnement du cœur et de l’intestin grêle, du triple réchauffeur et maître du cœur et du fonctionnement de la saison de l’été. 
- La clé d’une meilleure confiance passe par une connaissance simple du fonctionnement des reins et de la vessie et du fonctionnement énergétique de la saison de l’hiver. 

Vous allez me dire : “Waouh quel charabia! c’est du chinois tout ça.”
Tout ça je vous le dit mais vous allez l’observer par vous-même avec ce livre, avec la mise en place des clefs que ce livre vous apportera. En vous observant, en ressentant, en étant dans le moment présent, ces notions deviendront familières. Notre méthode happy work attitude vous amène vers une meilleure connaissance de votre fonctionnement physique, mental et émotionnel.
La curiosité n’est pas un vilain défaut.
Les connaissances du mouvement des énergies dans le corps permettent d’améliorer notre terrain. 

Comment le corps fabrique-t-il de l’énergie ? Comment circule cette énergie tout au long d’une journée ? Comment observer les différents déséquilibres qui peuvent survenir au cours d’une journée de travail ? Comment apprendre à concentrer son énergie ? Comment apprendre à ne pas se perdre dans le stress ? Comment apprendre à conserver et concentrer son énergie pour une meilleure attention au travail ?

La plus grande chose du monde est de savoir être soi

La médecine chinoise et le bien-être

La médecine chinoise puise ses fondements dans l'observation et avant de vous diriger vers toutes sortes d’activités ou d’outils de « bien-être », arrêtez vous un instant et observer votre propre fonctionnement physique, psychique et émotionnelle. La médecine traditionnelle chinoise avec ses principes taoïste va vous permettre de mieux vous regarder. Un stress au travail, un surmenage, de la fatigue, des douleurs chroniques qui s'installent petit à petit sont le signes d'un déséquilibre énergétique dans votre corps. Le souffle vitale qui circule dans les méridiens, dans les merveilleux vaisseaux est mis à mal, il bloque et congestionne le système énergétique, empêchant le bon fonctionnement de certains de vos organes vitaux. Observer les symptômes que cela entraîne bien avant que la pathologie s'installe peut permettre d'éviter des maladies et des désagréments physiques et émotionnels. Stimuler l'énergie, relancer le souffle vitale, prévenir des déséquilibres énergétiques est tout l'art de la médecine traditionnelle chinoise, médecine millénaire. De nombreuses pratique s'inspirent de ces préceptes chinois, le shiatsu thérapeutique, la pratique du  taï-chi et la méditation taoïste.

Faire sans savoir ce qui est bien pour nous est comme prendre le chemin le plus sinueux et le plus escarpé. 
Alors si vous pouviez faire dans la simplicité, vous commenceriez à vous occuper de votre bien-être. Et prendre le chemin du bien-être c’est poser un baromètre intérieur. Ce baromètre se sont les préceptes chinois qui nous invite à nous relier plus facilement à notre naturel. Le yin, le yang, la diététique, la pharmacopée chinoise, le Qi Qong, les cinq éléments, la méditation taoïste sont des notions et des pratiques ancestrales accompagnant la médecine occidentale en gardant l'harmonisation des énergies dans le corps humain. L'objectif étant de faire circuler l'énergie vitale dans le corps et l'esprit.

Cette médecine traditionnelle chinoise est une médecine de l'observation de notre temps intérieur. A l'aide de différentes théories, comme le yin et le yang, les trois foyers et les cinq éléments, l'observation de notre bien-être est plus aisée. Alors évidemment nous n'allons pas vous faire devenir un praticien chinois ou même vous apprendre à vous servir d'une aiguille d'acupuncture mais nous pouvons avec la philosophie taoïste et les bases de la médecine chinoise vous apporter quelques conseils faciles de compréhension et d'application.
C'est l'objectif de San Yin Formation au travers de ce site, de prévenir les symptômes physiques, mentaux et émotionnelle en appliquant quelques clefs simples.

Ces observations nous montrent le chemin du bien-être, à chaque saison.
seasons 158601 1280
Que le souffle se concentre, dit Tchouang Tseu, c'est la vie, qu'il se disperse, c'est la mort

Ramenons notre attention vers soi et notre bien-être n'en sera qu'amélioré.

Partagez cette page avec vos proches :
Ce message sera suivi de l'adresse de la page : https://san-yin-formation.com/p-bien_etre

Ces pages peuvent vous intéresser :

Alimentation et médecine chinoise : 5 conseils pour mieux digérer

En médecine traditionnelle chinoise, chaque saison est rattachée à un organe de nature yin et à une entraille de nature yang.  Le couple foie/vésicule biliaire fait référe …

Notions fondamentales de médecine chinoise

Si vous êtes sur ce blog, c'est que vous cherchez à cultiver votre bien-être au quotidien à la fois dans votre vie personnelle et certainement sur votre lieu de travail.  …

Comment faire pour bien respirer ?

La respiration : un outil facile à mettre en place jour après jour.La respiration est un mécanisme dit autonome, c'est-à-dire que nous n'avons pas besoin de penser à gonf …
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

notionsmedecinechinoise

meilleuredigestion