Comment faire pour bien respirer ?

Le printemps

Le sport et le travail en médecine chinoise

Comment concilier sport et travail grâce à la médecine chinoise?

Se motiver à faire du sport

Le sport est une valeur promulguée partout dans notre société au même titre que manger cinq fruits et légumes par jour. Nous entendons dans le mot “sport”, la notion de mouvement, de mise en mouvement. En effet une pratique régulière d'une activité physique permet d'entretenir une bonne souplesse des articulations et un renforcement musculaire régulier couplé à des étirements permettent de se maintenir en bonne santé.

Le sport permet d'éviter certains troubles cardio-vasculaires et il est nécessaire dans notre société qui aurait tendance à être de plus en plus sédentaire, que ce soit dans le monde du travail ou même auprès de notre jeunesse.

Il faut bouger, nous sommes tous d’accord.

Il faut également bouger quand notre mental tourne en rond, il faut bouger quand nous bloquons sur certaines questions. Dès que nous butons, nous devons nous mettre en mouvement. Bouger active le corps, les pensées et libère les émotions.

Bouger, oui mais pas n’importe comment. Toute activité physique ou sportive commence par un échauffement comme des assouplissements ou des exercices permettant de montée en température progressivement et d'informer nos nombreux récepteurs moteurs et sensitifs d'une mise en action importante du corps. Le jogging, la gymnastique, la natation, le pilate, le yoga, la musculation, les sports collectifs, la marche, l'aquagym, le longe côte, du fitness, du Taï chi, monter les escaliers au lieu de prendre l'ascenseur, n' importe quelle activité physique fait du bien à votre santé.

Notre mental et notre corps fonctionnent avec la même énergie. C’est-à-dire qu’une personne qui réfléchit, qui se concentre beaucoup dans la journée, qui manage des personnes, va dépenser la même énergie que quelqu’un qui va porter, courir, monter, descendre des échafaudages toute la journée. C’est l’énergie du mouvement. C’est une énergie qui est au maximun plutôt le matin au réveil et qui va décliner tout au long de la journée.
Cette énergie va être contrainte par trop d’émotions et va être nourrie par le repos, le retour vers notre intérieur. 
Le sport permet de faire circuler quand il y a des blocages du corps, du mental, des émotions. Mais encore faut-il avoir suffisamment d' énergie pour aller courir, sauter sans se blesser. 

Quel est le principe de la médecine chinoise ?

Le principe fondamental de la médecine chinoise est l'harmonisation des énergies circulant dans le corps. Elle prend en considération l'ensemble du corps humain que ce soit le corps physique et le corps psychique. Elle part du principe que l'énergie qui circule au travers des nombreux méridiens dans notre corps, qu'elle circule de la même manière dans notre environnement, dans chaque animal, chaque végétal, chaque saison, chaque émotion, chaque organe. Le tout cherchant un parfait équilibre des énergies afin d'éviter les dysharmonies. Ce qui se passe dans notre intérieur interagit avec l'extérieur. Si nous voulons préserver notre énergie et ne pas s'épuiser, nous devons être en accord avec notre environnement. 

L’acupuncture traditionnelle vise à restaurer l’équilibre du corps et de l’esprit de l’individu. Elle vise à assurer la libre circulation du Qi et du Sang dans le corps, qui peuvent être entravés par l’influence de l’environnement, les traumatismes, les émotions. Cela permet à l’homme d’atteindre une santé optimale et de bénéficier de tout son potentiel physique et psychique pour atteindre ses objectifs. 

La compréhension de quelques notions de médecine chinoise peut aider à mieux supporter et gérer son énergie au quotidien.

Quels sont les bienfaits du sport sur la santé ?

Le sport c'est le mouvement. En médecine chinoise, le mouvement est une énergie qui va faire circuler toutes les autres énergies du corps. Par exemple, l'énergie qui sert à digérer les aliments ou bien l'énergie qui sert à trouver le sommeil. Cette énergie de mouvement (de type Yang) est capitale pour une bonne santé. Il faut savoir la conserver à bon escient et ne pas l'utiliser jusqu'à l'épuiser et risquer une fatigue chronique voire des blessures à répétitions. Cette énergie du mouvement et la même énergie qui gère le mental, elles fonctionnent de la même manière. Nous pouvons être épuisé par trop de charge mentale de la même manière que lorsque nous faisons un marathon. 

Les bienfaits du sport sur la santé paraissent évident. Ils réduisent l'arrivée de certaines pathologies tels que le diabète, les maladies cardiovasculaires, la sédentarité, il réduit les risques de chute et il améliore la capacité respiratoire.

Sport et médecine chinoise 

Le sport permet de faire circuler quand il y a des blocages du corps, du mental, des émotions. Mais encore faut-il avoir suffisamment de cette énergie. Elle est en accord avec les saisons et certaines heures de la journée. 

Par exemple courir le soir, quand la nuit tombe, courir en hiver ne sont pas en adéquation avec l’énergie du mouvement. C’est tout le contraire que vous allez faire. Vous allez épuiser cette énergie qui est, à ces moments de la journée ou de l’année, peu présente.  Vous utilisez de l’énergie que vous n’avez pas.
C’est à ce moment-là qu'il faut plutôt penser à régénérer cette énergie pour qu’elle soit optimum le matin et au printemps.

La mise au repos, des sports plus doux moins impactants pour le corps sont nécessaires en soirée, en automne-hiver, au moment des règles chez la femme. Cela permet de préserver et de nourrir cette énergie du mouvement et de ne pas sur du long terme l’épuiser et observer des symptômes musculaires (déchirures musculaires, élongations), tendineux (tendinite à répétition), des troubles du sommeil (difficultés à l'endormissement), des troubles de la digestion (remontées gastriques, mauvaise digestion).

Des sports comme le yoga, des exercices de respiration, de la natation, du stretching, du Qi Gong, la marche, du Taï-chi, du pilate, de la danse sont à ces moments là des activités qui conviennent mieux au corps et à l’esprit. Les sports qui mettent fortement en action le corps et le mental sont à privilégier le matin, au printemps et en été.

Nous observons dans les cabinet de kiné, beaucoup de blessures musculaires, tendineuses, d’entorses en fin de saison sportive (mai, juin), quand le corps est épuisé par une activité sportive commencée trop tôt (septembre, octobre) et de manière trop intensive. Des blessures de début de saisons sportives également arrivent en octobre, novembre car tout simplement ce n’est pas la bonne saison pour faire du sport intensivement (trop froid, trop humide, entraînement les soirs).

Nous remarquons qu’en France, les championnats commencent en septembre, au moment où justement l’énergie du mouvement devrait être au repos et régénérée. C'est une question à se poser pour éviter les blessures et les contraintes sur le corps. Préserver sa santé commence ici dans cette réflexion. Nous ne pouvons changer le calendrier mais en ayant conscience de cette énergie au fil des saisons, vous pouvez préserver votre santé, éviter la fatigue, éviter l’épuisement mental et émotionnel.

En comprenant que le travail est un grand énergivore tout comme le sport, il faut pour pouvoir se préserver de toutes blessures, équilibrer journée de travail intensive et sport. Privilégier le sport tel que la course à pied, le vélo, la natation en début de journée lorsque l'énergie est à disposition et lorsque le travail n'a pas épuisé tout le système énergétique. Vous mobiliserez alors toute l'énergie nécessaire pour une bonne journée de travail et une bonne mise en route.

Par contre en fin de journée, après le travail privilégier les sports qui permettent de récupérer, de mettre en pause notre mental, de respirer, d'évacuer en douceur toutes les émotions accumuler au cours de la journée. Ne pas blesser le corps en forçant sur les réserves mais plutôt mobiliser l'énergie en douceur afin de débloquer les tensions. Des sports comme le pilate, la gym douce,
le Qi Qong, le Taï chi  sont une bonne solution en fin de journée afin d'amener le corps et le mental vers la nuit et le repos.

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Comment faire pour bien respirer ?

Le printemps