medecinechinoiseprincipes

Comment bien respirer

Bien manger pour être en forme

Bien manger pour être en forme avec la médecine chinoise

Manger, se nourrir, ingérer des aliments est l'essence même de notre énergie avec la respiration. Bien manger pour être en forme devrait être notre priorité aujourd'hui.
En effet, nous voyons que de plus en plus, nous voulons être au courant de ce que nous mangeons.

D'où proviennent les fruits, les légumes, est-ce qu'ils ont été traités, Bio, semi - bio ?
D'où provient la viande que nous achetons ?
Manger trop de produits laitiers, est-il bon pour la santé.
Trop de sucre est mauvais pour la santé.

Il existe une multitude de régimes révélant la solution miracle pour une bonne alimentation et donc une bonne santé. Mais concrètement comment bien manger pour être en forme ?

La médecine chinoise propose quelques pistes que je vais vous expliquer dans cet article. 

Qu'est-ce que la diététique chinoise ?

La diététique chinoise, qui est à la fois une discipline de la médecine chinoise et une discipline importante des moyens de l’entretien de la vie, se divise en deux grandes parties :

• Shi Yang qui signifie « se nourrir de la bonne façon pour conserver la santé par les aliments » : diététique des soins quotidiens dont le but est de régulariser le corps avec les aliments pour conserver la santé et pour prévenir les maladies.

• Shi Liao qui signifie « traiter les maladies par les aliments » : diététique thérapeutique dont le but est de traiter les maladies par les aliments.

Le yin et le yang est un mode d’observation de la nature, des saisons, du vivant (végétal, animal, humain…). Ils sont un couple très ancien dont les sens premiers sont liés aux phénomènes naturels.

Le yin/yang est partout, rien n’existe dans l’espace et dans le temps sans cette combinaison procurant l’harmonie.
Dans la diététique, chaque aliment aura une influence plutôt yin ou plutôt yang pour inviter le corps à retrouver l’harmonie.
En médecine traditionnelle chinoise, chaque saison est rattachée à un organe de nature yin et à une entraille de nature yang. 
yin yang removebg preview
  • Rate/Estomac
  • Foie/Vésicule biliaire
  • Rein/Vessie
  • Coeur/Intestin grêle
  • Poumon/Gros intestin
Le couple foie/vésicule biliaire fait référence à la saison du printemps et à la saveur acide,
Le couple coeur/intestin grêle fait référence à la saison de l'été et à la saveur amère,
Le couple rein/vessie fait référence à la saison de l'hiver et à la saveur salée,
Le couple poumon/gros intestin fait référence à la saison de l'automne et à la saveur piquante,
Le couple rate/estomac fait référence aux saisons intermédiaire et à la saveur douce.

Nous allons dans cet article nous intéresser tout spécialement au couple RATE/ESTOMAC .

Les troubles liés à une mauvaise alimentation

Les symptômes liés à un déséquilibre énergétique du couple rate/estomac sont nombreux, entraînant des troubles gastriques et intestinaux  :
- des ballonnements,
- un côlon irritable (maladie de Crohn),
- des vomissements,
- des troubles alimentaires tels que l'anorexie ou la boulimie,
- des troubles du transit,
- de la diarrhées chronique,
- de la constipation,
- de la fatigue,
- des reflux gastrique,
- des flatulences,
- une mauvaise flore intestinale,
- un abdomen gonflé,
- une perte d'appétit.

Une mauvaise absorption des nutriments donc du fonctionnement de l'estomac a un impact direct sur notre état de fatigue.
Nous remarquons que le domaine des dysfonctionnements est vaste car une grande majorité des pathologies proviennent de notre alimentation. En effet ce qui constitue notre bol alimentaire est en lien avec notre fabrication d'énergie. Bien se nourrir et bien digérer sont deux  facteurs essentiels à notre bonne santé et au bien vieillir.

Le couple Rate/Estomac

• Du point de vue médecine occidentale
Le système digestif ou appareil digestif, est constitué de l'ensemble des organes chez l'humain qui a pour fonction d'assurer l'ingestion et la digestion des aliments pour en extraire l'énergie vitale et les nutriments nécessaires à notre organisme pour vivre. Ces nutriments sont ensuite absorbés par notre organisme dans l'estomac et dans l'intestin. A l'aide de nombreuse bactéries (microbiote), les aliments vont pouvoir être assimilés et nourrir notre corps puis les déchets non nécessaires au corps vont être évacués en bout de course par le rectum.

La rate participe à la maturation des lymphocytes qu'elle reçoit directement du sang. A la différence des autres organes lymphoïdes comme les ganglions qui sont exclus de la circulation sanguine, la rate est en relation directe avec elle. De ce fait, elle est totalement informée des différents antigènes et anticorps qui circulent dans le sang, et avec toutes les cellules de notre système immunitaire. Autre rôle important de la rate, la maturation des globules rouges et leur élimination en cas d'anomalie. Le pancréas est une glande mixte, car elle est à la fois exocrine et endocrine. Ses principales fonctions sont de synthétiser des enzymes digestives dans le tube digestif et de réguler la glycémie sanguine (taux de glucide dans le sang).
rate
• Du point de vue médecine chinoise
La rate gouverne la transformation et le transport des aliments, elle contrôle la montée de l'énergie (Qi), elle contrôle le sang, les muscles et les quatre membres. La rate s'ouvre à la bouche et se manifeste dans les lèvres, elle contrôle la salive et elle maintient vers le haut du corps l'énergie vitale. La rate abrite l'intellect et elle est affectée par l'excès de réflexion.
rate 1
la rate et l'estomac harmonise et transforme le sang pour le rendre aux autres organes [...] L'ancienne médecine disait que la rate servait à aider l'estomac pour la digestion des aliments [...] a cette action digestive et en dépendant, s'ajoute une action sur la peau et la chair [...] 
Soulié de Morant
L'outil qu'est la médecine traditionnelle chinoise permet d'observer notre digestion. Elle donne quelques clefs afin de bien manger pour être en forme. La diététique chinoise est un des piliers de la santé dans la MTC.

Dans la pensée chinoise, une mauvaise alimentation peut engendrer un dysfonctionnement du corps, des émotions et de l'esprit. Toute l'énergie du corps et de l'esprit est fabriquée par ce que nous mangeons.

- Comment reconnaître les signes de dysfonctionnement?
- Quelles sont les clefs pour une bonne digestion adaptée à notre corps et à notre esprit?

Pensez tout d'abord qu'une Rate qui est en déséquilibre, fabrique de l'humidité dans tout le corps ce qui peut engendrer des problèmes ORL (sinusite, bronchite...) mais aussi des problèmes articulaires qui empêchent de se mouvoir correctement.

Fonctionnement de la digestion selon la médecine chinoise : le feu digestif

Digérer et assimiler nos aliments nécessite de l'énergie et de la chaleur. La rate contrôle le transport et la transformation des aliments, elle produit notre énergie acquise et de la production du sang. Notre diététique doit tout faire pour faciliter le fonctionnement de la rate et de l'estomac. Des déséquilibres d'énergie dans ce couple rate/estomac engendrent des dysfonctionnements multiples et une baisse d'énergie dans sa globalité. Cette vidéo vous explique et met en image le fonctionnement essentiel de ces deux organes dans notre fabrication d'énergie au quotidien.
5 conseils pour mieux digérer :
Blanc Vin Rouge Orange Nourriture Centre Astuces YouTube Miniature

1er conseil : Avoir faim et envie de manger :

Ai-je faim?
Est-ce que vers 11h30, j'ai un petit coup de barre?
Est-ce qu'avant les repas, je ressens un inconfort ou une fatigue?

Si c'est le cas, vous pouvez activer votre "Feu digestif".
Travaillez à réveiller votre estomac en amont, par des massages par exemple ou activez les glandes salivaires (derrière les incisives du bas) avec votre langue.

Préparer son estomac calme la grande fatigue, active la faim et le système digestif et diminue les dysfonctionnement de votre digestion (brûlures d'estomac, gastrite...)

2ème conseil : se servir des ses 5 sens pour bien digérer (replier ses 5 sens vers soi) : 

Utiliser ses 5 sens vers ce que vous allez manger : 

- la vue (prendre le temps de regarder son assiette)
- l'odorat (sentir et goûter ses plats lors de la préparation des repas)
- le goût (mastiquer plusieurs fois)
- l'ouïe (écouter sa mastication, le bruit de vos dents)
- le toucher (préparer ses repas, toucher les aliments avec vos mains mais aussi sentir les aliments avec votre langue, votre bouche).

Les 5 sens vont nous permettent de porter notre attention vers notre repas et ce que nous ingérons. Manger en conscience est primordiale. Travailler et développer notre attention est la base d'une bonne santé.

3ème conseil : soyez conscient lorsque vous mangez

Comme nous l'avons vu ci-dessus, utilisez vos sens et tournez les vers votre repas. Manger en pleine conscience, soyez attentif aux bruit, au goût, à toutes les sensations que vous procurent chaque bouchée, toutes les saveurs. Manger seul n'est pas forcément mauvais car vous serz plus attentif à votre repas.
Manger en silence et soyez assis à table face à votre assiette. Manger nécessite peu de temps quand vous êtes attentif à ce que vous ingérer. 

4ème conseil : Veillez à votre Rate

La Rate est l'organe principal de la digestion, nous l'avons déjà dit. Certains aliments ou certaines cuissons ne lui conviennent pas et dans ces cas-là, elle se fatigue et fonctionne difficilement. Vos aliments sont alors non transformés, non assimilés et stagnent en humidité dans le corps (cellulite, problèmes ORL, difficulté à bouger les articulations). Comme nous l'avons vu au travers de la vidéo sur le feu digestif, prendre soin de sa rate est primordiale pour une bonne digestion et une meilleure assimilation des aliments. L'énergie vitale alors produite sera distribuée dans tout le corps et à tous les organes vitaux amenant une bonne circulation dans le corps et dans l'esprit évitant ainsi des déséquilibres énergétiques et l'apparition de symptômes néfaste à la santé. 

5ème conseil : Manger selon les saisons

Il est dit que pour assurer une bonne santé par l'alimentation, il faut adapter son alimentation à la saison. Des aliments non conformes à la saison seront considérés comme mauvais, donc rejetés, par le corps.
Il est important de suivre et de manger les aliments en lien avec les saisons. Ils seront alors bien digérés, transformés en énergie et conforme à qui l'on est. 


Selon les saisons, le Qi (l'énergie) est plus chaud ou plus froid, plus humide ou plus sec. Lorsque nous inspirons le Qi saisonnier, ce qui modifie le mouvement des souffles en nous et modifie, de part ce mouvement, notre alimentation.


Chaque saison a ses récoltes, chacune ayant son Qi et sa saveur propre.

La diététique en médecine chinoise : quelques notions de base.

La diététique du yin et du yang

Le yin et le yang est un mode d'observation de la nature, des saisons, du vivant (végétal, animal, humain). Ils sont un couple très ancien dont les sens premiers sont liés aux phénomènes naturels.

Le yin et le yang est partou, rien n'existe dans l'espace et dans le temps sans cette combinaison procurant l'harmonie. Dans la diététique chinoise, chaque aliment aura une influence plutôt yin ou plutôt yang pour inviter le corps à retrouver l'harmonie.

Les aliments yin

Les aliments yin sont des aliments qui ont une nature froide et fraîche. Ils refroidissent le corps et ils sont à favoriser lorsqu'il fait chaud. Ils vont rafraîchir les excès de chaleur produite dans le corps, calmer l'esprit qui peut s'échauffer, tempérer les fonctionnements hyperactifs, ralentir le mouvement de l'énergie dans le corps. Les natures fraîches et froides sont indiquées en toutes saisons s'il y a des signes de chaleur, à savoir : le teint rouge, de l'agitation, de la transpiration, de la soif avec un désir de boire froid, de la constipation avec des selles sèches, des urines jaunes foncées en petite quantité, de la fièvres, de la soif, de l'irritabilité, éruptions cutanées rouges, des états inflammatoire.
6 c02d2

Les aliments yang

Les aliments de nature tiède et chaude (yang) réchauffent le corps, ils sont indiqués dans les saisons froides. Ils ont la capacité d'accélérer le l'énergie vitale (QI), de stimuler les fonctions des organes.

Dès que des signes de froid se manifestent dans le corps, comme la frilosité, les mains et les pieds froids, les refroidissements liés au climat, nous pouvons se réchauffer avec des aliments de nature tiède et chaude.

Les natures tièdes et chaudes sont indiquées en toutes saisons s'il y a des signes de froid à savoir : le teint pâle, la crainte du froid, le désir de prendre des boissons chaudes, des selles molles ou des diarrhées, du surpoids des oedèmes.

Les aliments de nature tiède chassent le vent et dispersent le froid du corps, ils ventilent, dispersent et éliminent l'humidité. Ils réchauffent l'estomac et harmonisent la zone du ventre (foyer moyen du corps). Ils réchauffent et ils assurent une bonne circulation de l'énergie vitale et du sang, ils tonifient et nourrissent l'énergie de nature yang.
Les aliments de nature chaude chassent le froid, ils aident le feu a se maintenir, ils font circuler le sang et ils assèchent l'humidité du corps.
8 c02d2
Nous avons avec l'équipe de San Yin créer un guide vous expliquant comment bien digérer et quels sont les conseils facile à mettre en place pour avoir une digestion correcte et donc une bonne énergie vitale pour le corps et l'esprit.

Comment faire pour arrêter de trop réfléchir ?

Vous me direz : mais quel lien avec la nourriture ? Et vous auriez raison. Et bien en médecine chinoise, lorsque le couple Rate/Estomac ne fonctionne pas bien, notre réflexion est perturbée également. C'est là que la médecine chinoise est intéressante, car elle fait le pont entre le corps et l'esprit. En agissant par le corps nous pouvons agir sur notre mental et nos émotions.
Je réfléchis trop, je n'arrête pas de cogiter sans cesse ce qui m'empêche de dormir, de trouver le sommeil. En médecine chinoise, l'énergie qui agit sur la réflexion est lié à l'organe de la Rate. Vous savez que pour la médecine chinoise chaque organe est relié à une capacité de pensée et ce lien est tout bonnement la même forme d'énergie. La rate quand elle ne fonctionne pas correctement, elle vous submerge de réflexions en tout genre, vous tournez en rond.

Je vous parle chinois là ?

Donc en faisant court, si vous voulez calmer votre réflexion, il va falloir prendre soin de votre rate. Et la rate est l'organe de la bonne alimentation. C'est lui qui va permettre grâce à l'estomac également d'assimiler et de distribuer ce que vous ingérer donc super important pour garder la forme. Si en plus de calmer vos cogitations en tout genre vous pouvez éventuellement travailler sur votre bonne alimentation et bien c'est gagné pour vous-même.

Donc veillez à bien manger tout simplement. Ne mangez pas trop gras avant de vous coucher et une base essentielle pour bien dormir.

Bien manger pour être en forme  : cuissons et aliments

De quelle manière la Rate agit dans le processus énergétique ?

Dans cette vidéo il est montré de quelle manière le couple Rate/Estomac fonctionne dans le processus d'assimilation des aliments et donc dans la fabrication de l'énergie. Je parle également des dysfonctionnements que peut engendrer une rate qui est en défaut ou en excès d'énergie. Cela nous montre bien le rôle primordial de ce couple mystique de la rate et de l'estomac. Sans eux il ne se passe rien. L'alimentation et la respiration sont les 2 apports principaux et primordiaux de l'énergie dans le corps.

Cuissons et aliments

La qualité de la nourriture, issus de l’endroit où l’on vit, est une notion importante dans la pensée chinoise. Les aliments s’imprègnent du climat, nous régénérant, l’esprit et le corps, tout naturellement.
Il n’est pas tant important de se focaliser sur le tout bio, mais de veiller sur soi, entendre les demandes intimes.

Suivre le mouvement saisonnier, dans son alimentation, invite sa propre nature, à faire de même.

Un des chemins simples, dans les préceptes chinois, est le mode de cuisson.
Il est simple d’application, et extrêmement efficace. La notion de cuisson évolue tout au long des quatre  saisons.


- En été, nous consommons plus frais, avec peu d’aliments cuits pour favoriser l’apport d’eau, lié aux transpirations. Le corps étant plus chaud, il est bon de veiller de le refroidir.


- En hiver, notre température corporelle demande des cuissons longues. Cette cuisson longue favorise ‘’le feu sous la gazinière’’. Sans feu, rien ne se transforme !


- Au printemps, les cuissons vapeurs sont favorables pour un meilleur fonctionnement du foie, de la vésicule biliaire et des muscles.


- En automne, les cuissons mi-longues sont de retour, favorisant le mouvement de repli, après l’expansion de l’été.

Cette simple application résous de nombreux troubles digestifs, comme les selles molles, voir diarrhéiques, les ballonnements, les digestions difficiles…

Veillez à la bonne cuisson de nos aliments préserve notre santé.
36 8a88f

Recette pour moins fatiguer

Lors de grande fatigue, certains plats et aliments peuvent aider à redynamiser votre énergie. En voici un exemple.
Partagez cette page avec vos proches :
Ce message sera suivi de l'adresse de la page : https://san-yin-formation.com/p-bien_manger

Ces pages peuvent vous intéresser :

Le printemps et la médecine traditionnelle chinoise

L’énergie de chaque saison a une influence sur notre organisme. L’énergie qui circule en nous est la même que celle qui circule dans la nature. Donc selon les saisons, no …

Comment concilier sport et travail

Sport et travail, est-il possible de concilier une activité physique et un travail qui demande beaucoup d'énergie ? Pour certains, il faut du courage pour faire du sport …

Sommeil et méditation

Le sommeil influence notre santé et notre bien-être. Il est important de bien dormir et d'avoir un sommeil réparateur.Le sommeil joue un rôle important sur le métabolisme …
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

medecinechinoiseprincipes

Comment bien respirer